Lautresite, le jour, les billets du mois de juin 2012
   


 
 

:

En ce jour du jeudi 7 juin 2012, Il y a sur les écrans de nos ordinateurs la vidéo de ce député néo-nazi grec giflant puis boxant une députée de gauche à la télévision. C’est un direct en direct. C’est un combat dans un débat.
Vous l’avez déjà vue cette scène ou bien vous la verrez, n’hésitez en tout cas pas à la revoir : les enchaînements du nervi valent la peine. Une droite, une gauche, une droite, et à ce que l’on remarque —et cela aussi ça vaut le coup si on ose dire— elle reste debout, la députée agressée Liana Kanelli tandis qu’à ce qu’on ne voit pas, il prend la fuite, Ilias Kasidiaris le député agresseur.
La vidéo ne va effectivement pas plus loin et on le regrette : on aurait bien aimé voir la courageuse carapate, un peu comme s’enfuient sans doute les immigrés illégaux quand ils tentent d’échapper dans les rues d’Athènes à une ratonnade des gens du parti du député frappeur, l’Aube dorée : 7% des votes et 21 députés aux dernières élections…
La scène prend tout son sens lorsque l’on apprend que ce type, néo député neo nazi donc, est le porte-parole officiel de cette Aube Dorée. Porte-parole… On voudrait bien qu’on nous répète. Qu’est-ce qu’on disait encore, dans nos cours de psychologie de café, sur les mots qui font plus mal que les coups et sur la violence qui est l’arme des faibles ? (...)