Lautresite, le jour, les billets du mois de mai 2012
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h15 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


On paie bien les passeurs, on peut aussi rémunérer les receveurs. C’est à creuser. Je donne ça gratis, Maggie De Block peut s’en emparer pour pas un rond. On est citoyen contribuable, alors on contribue comme on peut à l’augmentation des valeurs citoyennes.
Continuons donc. On plafonne beaucoup ces temps-ci. Le ministre Magnette entend limiter les rémunérations des futurs dirigeant de ce qui reste des services publics fédéraux, jugeant sans doute que plus un plafond est bas, moins il est aisé de déployer un parachute doré.
Cette mesure est assez souvent qualifiée de populiste parce qu’elle nuirait à la qualité même des responsables de demain et renverrait au marché les meilleurs. C’est peut-être vrai, c’est peut-être sensé.
On va plafonner aussi les revenus des chômeurs de longue durée, 484 euros en fin de course pour qui serait cohabitant. Personne ne dit qu’il s’agit là d’une mesure populiste ni que cela va nuire à la qualité des travailleurs de demain et surtout pas que le marché se frottera les mains de cet appauvrissement programmé avec la garantie du gouvernement. Le plus souvent, l’on trouve même cette mesure sensée.
Bref, dès lors qu’il s’agit de s’emparer de notre avenir, nous n’entendons parler que de sous et d’arrogance et précisément, jamais de valeurs. On va vraiment pouvoir rebondir avec ça ? Je vous le demande.
Et c’est alors que l’on se dit que, finalement avec son numéro 10, le seul qu’on ait vraiment mis à la relance, c’est Eden Hazard. Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.