Lautresite, le jour, les billets du mois de mai 2012
   


 
 

:

En ce jour du mardi 29 mai 2012, Figurez-vous que cela fait quelques jours que je suis poursuivi. Je suis poursuivi par une chronique écrite il y a une dizaine de jours concernant les propos que Axel Piers, le directeur de la prison de Mons, avait tenus sur cette antenne : ces fameuses " douches de merde ", si vous vous souvenez…
Bon, j’avais écrit là-dessus une petite chose ironique, une sorte de mise en abyme, tendant à faire entendre que dans l’expression " douches de merde ", ce n’était pas tant "merde" qui était vulgaire, mais que "douches", en revanche…
J’avais donc tenté de mettre là-dedans toute la causticité et tous les sarcasmes que méritent cette médiocre et aberrante situation et ces conditions de vie ignobles, allant jusqu’à imaginer que convoquant le directeur, la ministre lui remette — en mains propres évidemment — sa démission…
Mais non, de temps en temps, nous autres qui écrivons ratons le coche de l’oreille et voilà qu’ici et là on me soupçonne de pisser froid — de m’émouvoir pour un simple mot de cinq lettres prononcé sur une radio publique — et que l’on croit dur comme fer que posant mon doigt sur la balance de la Justice, j’inclinais à réclamer la tête d’un directeur que bien évidemment, vous me connaissez, je ne voulais précisément pas prendre à partie, mais dont je souhaitais plutôt prendre le parti… (...)