Lautresite, le jour, les billets du mois de mai 2012
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h15 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


Faute de quoi, cette menace d’amputation deviendra effective dès l’automne prochain. La direction est maligne : l’été, en effet, je suis déjà en congé.
Bien sûr, sachant que la renégociation du contrat de gestion de cette maison est en cours, je m’engage ici, devant vous, à filer doux et à observer les préceptes prescrits par les ressources humaines et me garderai donc bien, profitant du temps de parole qui me reste, d’envoyer quelque poulet que ce soit à la ministre de tutelle.
Je tiens en effet, si même on me rogne les ailes, à garder bien poli ce bijou que l’on m’a confié : ce petit musée du temps qui passe dont je suis l’heureux conservateur et auquel j’ajoute un nouveau petit tableau tous les soirs vers 18 heures 22 et qui est, l’avez-vous remarqué, parfaitement gratuit le vendredi puisque le vendredi, il n’y a pas de chronique. A cette gratuité aussi, je m’engage !
Ah oui. On me demande aussi de diminuer le quotient d’ironie que, semble-t-il, je distille quotidiennement et d’arrêter de moquer les riches et les puissants avec un faux air de semblant de rien et aussi de m’abstenir de persifler en plaignant les chômeurs et leurs réductions ou les musées et leurs restrictions en feignant de parler de tout autre chose.
J’en prends bonne et excellente note et c’est d'ailleurs pour cette raison qu’afin de m’habituer j’ai décidé de commencer dès aujourd’hui. Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.