Lautresite, le jour, les billets du mois de avril 2012
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h15 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


Alors, reprenons da capo, pour cet apprenti trayeur. Et répétons-lui que tout va ensemble.Qu’on ne peut pas en même temps, par exemple, préconiser de traire sa clientèle et revendiquer plus de policiers dans ses trams sinon, évidemment, à estimer que les vaches demandent à être bien gardées. Comment dire en effet qu’il s’agit là de la rupture de cette même bienveillance que l’on réclame des autres et de leur enfer ? Et comment dire aussi qu’une entreprise c’est aussi une culture qui demande à être partagée plutôt que proclamée. On nous demande respect et compréhension. Et on nous répond par le mépris. On finira par croire que pour la STIB, le client est un ennemi.
Car lorsque l’on entend qu’il s’agit de traire la clientèle, on voit évidemment aussi le geste : il n’est pas beaucoup plus beau qu’une insulte à un chauffeur et aussi direct qu’un coup porté. Peut-être donc, rappeler à ce patron ad interim que le mot traire a la même racine latine que le verbe traiter et, partant, que celui de maltraiter.
Et tant qu’à parler d’intérim, sans doute aussi revenir sur ce " Si vous pouvez quitter la Belgique, courez ", qu’a lancé la semaine dernière Patrick De Maeseneire, patron du premier groupe mondial d’intérim Adecco devant un parterre de gens préoccupés de conjonctures économiques et de conjectures compétitives.
Ce patron belge —qui habite en Suisse et a donc au moins de la suite sinon de l’anticipation dans les idées, et qui est aussi baron, anobli qu’il fut récemment par Albert II — plaide donc pour la délocalisation des entreprises et valorise l’exil des investisseurs.
Ça dépasse les bornes, sans doute, mais ça estompe surtout les normes, comme l’on disait, souvenez-vous, dans des temps d’enfants. Ce sont ces estompements répétitifs qui creusent des lits qui font des rivières qui vont en torrents. Et ça finit, au bas mot et à bas bruit, par 17%. Allez, belle soirée et puis aussi bonne chance.