Lautresite, le jour, les billets du mois de avril 2012
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h15 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


Conclusion ? Ces scientifiques allemands se demandent si le fait que nous tournions en rond dans la nuit et que nous soyons consumés par le feu, pardon, que nous revenions sur nos pas, n’était pas dû à une impossibilité, pour notre cerveau, de gérer des informations inconnues et d’être saturé de propositions beaucoup trop perturbantes… D’où ces circonvolutions, ces tournis, ces virevoltes aboutissant à une sorte de marche arrière, à un retour vers le passé, vers quelque chose qui serait peut-être allez savoir, jugé plus sécurisant.
Je ne sais pas pourquoi cette étude m’a fait penser à toutes sortes de gens qui, ces jours-ci, saturés sans doute par trop de contradictions, voient la nuit en plein jour et finissent par se perdre. " Goebbels ! " dit l’un, c’est Philippe Moureaux, auteur donc de la loi qui porte son nom, exécutant de cette sorte stalinienne un adversaire journalistique controversé. " Pédophiles ! ", dit l’autre, c’est Laurent Louis, médiocre facteur de lettres anonymes, remettant les pendules à l’heure de l’élite pourrie, corrompue et perverse. " Illégaux ! ", claironne le dernier, c’est le vlaams belang mettant en ligne un courageux site de dénonciation des clandestins et des sans papiers.
Tous effectuant un magnifique mais évidemment pas inconscient demi-tour vers la délation et la stigmatisation et à ce titre tous condamnables, tous illégaux. Et tous aussi mandataires publics. Et tous élus.
Si jamais l’on vous demande d’où viennent donc ces violences dont on essaie de se prémunir dans les rues, vous n’aurez qu’à répondre : j’en sais rien mais je crois que j’ai voté pour aux dernières élections. Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.