Lautresite, le jour, les billets du mois de mars 2012
   


 
 

:

En ce jour du mercredi 7 mars 2012, Ah, il est bien dommage que le projet de Maggie de Block sur les centres de retour pour demandeurs d’asile déboutés n’existe pas encore : ces lieux où il serait donc question, pour les gens expulsables, on l’a appris ce matin, de se construire un projet de vie en vue du retour.
Une chose assez magnifique à bien y réfléchir, une sorte d’oxymore à vrai dire, et l’on espère bien qu’il s’agira pour cette fois d’un centre de retour de haut niveau. Car quoi, il faudra bien, une fois que ces gens auront fait état de ce dont ils ont besoin, que quelqu’un leur explique comment il faudra bien qu’ils s’en passent.
Oui, c’est bien dommage, en effet, que ces centres n’existent encore que sur papier car sans doute les Congolais expulsés hier par avion militaire auraient-ils pu y trouver un projet de carrière.
C’est lorsque l’on a appris que ces illégaux et ces déboutés avaient été rapatriés par un avion rempli, d’une part, de policiers fédéraux et, d’autre part, de secouristes de B-Fast, que l’on s’est dit cela.
Les uns, les policiers, s’en allaient donc ramener dans un pays, le Congo, des gens chopés ici pour une partie d’entre eux lors des émeutes de Matonge en novembre et décembre dernier. (...)