Lautresite, le jour, les billets du mois de mars 2012
   


 
 

:

En ce jour du mardi 6 mars 2012, Je vais essayer de profiler cette chronique de sorte à ce qu’elle ne soit pas considérée " à la limite de l’escroquerie intellectuelle ", enfin bref, je vais tenter de faire une chronique de haut niveau.
C’est-à-dire, une toute petite chose à peine couverte où je pourrai m’entraîner à filer tout droit ou à tourner en rond comme on tournerait sept fois sa langue dans sa bouche avant de l’ouvrir. Car en effet, nous allons parler des gens qui parlent trop vite.
Prenons par exemple ce rapport remis par une profileuse à propos des tueurs du Brabant wallon et sur lequel un procureur eut hier des mots très durs : " A la limite des l’escroquerie intellectuelle ", a-t-il donc dit, avant que l’on nous apprenne qu’il ne l’avait pas lu, ce rapport. C’est ce qui s’appelle hâter son jugement.
Prenons ensuite ce centre sportif de haut niveau du Brabant wallon lui aussi, que d’aucuns ont jugé également " à la limite de l’escroquerie intellectuelle " — sans, notez bien, qu’on ait encore vu quoi que ce soit — et que l’on nous avait promis ambitieux, multidisciplinaire et résolument moderne avant de nous rendre copie d’une sorte de Tartan couvert avec, on l’espère bien, la buvette qui va avec. (...)