Lautresite, le jour, les billets du mois de février 2012
   


 
 

:

En ce jour du mardi 7 février 2012, Ah vraiment, on aurait pu se passer de cette opération Hiver 2012 si Jean-Pierre Jacqmin avait simplement repris le bon conseil de la secrétaire d’Etat française à la Santé qui recommandait hier aux sans abris, par ces froids hivernaux, d’éviter de sortir de chez eux… Si ça c’est pas du bon sens…
Et elle a parfaitement raison, cette dame : si le monde était bien fait, les gens iraient mourir dans les cimetières et deux et deux continueraient de faire quatre et pas comme à la banque où ça fait souvent trois cinquante.
Seulement voilà, arrimés comme nous le sommes sur notre banquise bancaire, nos comptes aussi sont gelés et nous ne parvenons plus très bien à discerner si cinquante centimes font bien la moitié d’un euro.
Regardez la Roumanie —je vous en parlais il y a quelques jours… avec tous ces gens dans les rues contre l’austérité et la corruption — : voici donc un gouvernement, celui d’Emile Boc, qui démissionne en bloc et qui met-on à la place ? L’ancien chef des services de renseignements extérieurs, le patron d’un service d’espionnage donc.
En Roumanie on est comme ça, le pouvoir aime bien les nuques raides qui ont des yeux derrière la tête et Mihai Ungureanu a déjà prévenu qu’il persévérerait dans les réformes austères avec cet avantage, précise-t-il, qu’il est, je cite, ""un bon administrateur, qui, avant toute chose, dispose d'une efficacité logique". Ça fait déjà peur. (...)