Lautresite, le jour, les billets du mois de décembre 2011
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h15 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


Ah ça, n’en doutez pas : votre réveillon sera une parfaite réussite. Il sera à l’image de ce que nous vivons au-dehors, enfin au-dedans, enfin entre les deux : il sera mi-figue-mi-raisin et mi-chair-mi-poisson : totalement de saison.
On nous mande en effet de Durban que le moins mauvais compromis a été atteint, on nous informe du sommet de l’Europe qu’on a sauvé les meubles, on nous affirme à la rue de la Loi que les accords sont équilibrés : on dirait que chacun a appris l’usage du robinet mitigeur et que les demi-mesures sont devenues la norme avec quoi calculer son audace.
Car il s’agit moins finalement d’avancer que de ne pas reculer. Et ce qu’il faut sauver par-dessus tout, ce n’est pas le climat, l’emploi ou la monnaie, mais les apparences. De sorte que l’on nous demande de prendre tout ensemble : la moitié et la moiteur, une indécision molle que nous accueillons mollement car en plus d’être vélléitaire, elle est aussi paradoxale.
Alors, chères auditrices contemporaines, chers auditeurs postmodernes, pour en revenir à votre pauvre réveillon : ce verre à moitié vide ou à moitié plein, à moitié froid et à moitié chaud, buvez-le ou ne le buvez pas, mais si vous ne le buvez pas, buvez–le. Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.