Lautresite, le jour, les billets du mois de novembre 2011
   


 
 

:


En ce jour du jeudi 10 novembre 2011,
Peut-être qu’on appelle cela un coup de pied de l’âne, ce qu’a dit le Commissaire européen Olli Rehn ce matin à propos de l’état de notre pays de bonne humeur. Qu’avait-il en effet besoin d’aller claironner à la tribune que la Belgique est "l’un des Etats membres qui ne semblent pas corriger son déficit excessif de manière structurelle et durable vis-à-vis des échéances prévues".
On dira : le français n’est pas parfait, mais l’esprit y est. On ne peut pas mieux dire que cela : Messieurs les Marchés, tirez les premiers. Et d’ailleurs, à ce que l’on entend, cela commence déjà à mitrailler. Comment dit-on encore ? Avec des amis comme ça, on n’a plus besoin d’ennemis… Ah vraiment. Vous vous souvenez peut-être de ce slogan de Che Guevara dans les années 60 : "Il faut créer un, deux, trois Vietnam" ?
Eh bien, on dirait qu’Olli Rehn l’a repris à son compte : "Il faut créer une, deux, trois Grèce ". Attention, Monsieur le Commissaire, à la vitesse ou ça va, nous y serons bientôt ! On dépassera même sans doute le score de Che Guevara !
En même temps, je me dis : peut-être bien qu’il a écouté le journal de 18 heures d’hier, Olli Rehn. Et l’interview de Didier Paquot de l’Union Wallonne des Entreprises qui avait du mal à cacher son enthousiasme. (...)