Lautresite, le jour, les billets du mois de octobre 2011
   


 
 

:


En ce jour du lundi 24
octobre 2011, Jeudi dernier on a prononcé ici le mot de salaud, rapport à Kadhafi qui avait quitté cette vallée de larmes, et s’il y a une chose que l’on fait scrupuleusement les jours où des salauds s’en vont, encouragé en cela par Pierre Desproges, c’est de reprendre deux fois des moules. C’est pour ça que l’on aime bien que les tyrans et les dictateurs quittent le pouvoir dans des mois en "r".
Mais bon, jeudi dernier, on avait pris soin tout de même de prendre des moules simplement marinières. Pas de sauce au roquefort ou à l’ail, pas même de vin blanc. Car on sentait bien tout de même, et le vendredi le montra dans son éclatante crudité, que le Conseil National de la Transition avait fait passer un peu vite le colonel et guide suprême. On nous disait échange de tirs, armes à la main et tout ça, mais il fallait comprendre simplement assassinat.
L’exécution fut prompte, les réactions aussi. Car quoi, cette exécution avait-t-elle suivi fidèlement les règles de la charia ? Un docteur de la foi pourrait ici nous aider car le talion est le talion et sans doute aussi qu’une balle est une balle. Mais, je lui pose la question : la charia peut-elle être appliquée avant sa mise en vigueur ? (...)