Lautresite, le jour, les billets du mois de octobre 2011
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h15 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


Exemple de problème posé à l’élève : "Le bulletin d’analyse d’un fermier porte, pour 1000 : azote, 5, acide phosphorique 3, potasse 5 ; les cours du jour étant 1fr75 pour l’azote et 0, 40 pour les deux autres, trouver la valeur, en argent, d’un mètre cube de ce fumier sachant qu’il en faut deux pour peser une tonne".
C’était aussi un peu poétique : "Différence entre sarclage et binage ; justifier le dicton un binage vaut un arrosage". C’était surtout économique : "A quoi servent les terres en friche ? Comment on pourrait en tirer des revenus". Bien sûr, la France était alors agricole et bien sûr que "derrière un instituteur se cachait un paysan".
Mais tout de même. Aujourd’hui que l’on voit que l’on recommence à cultiver les friches en ville, on se dit qu’il serait peut-être de première importance de remettre au programme cet enseignement là. Vous allez me dire : déjà qu’on a plus guère de livres, à l’école, voilà que vous rêvez d’un manuel. Oui. D’un manuel manuel. Où l’on pourrait apprendre comment distinguer l’ail des ours du muguet (l’un est bon, l’autre est beau), comment pincer les gourmands des tomates ou comment faire tenir tout un kilo de cerises dans un bocal à confiture et surtout, surtout, à se méfier des limaces.
Vous allez encore me dire : que voilà une chronique en dehors de l’actualité, de ses urgences bancaires et de ses pressions sociales. Avec tout ce qui se passe, vous voilà à causer légumes et confitures. Je vous réponds non non, détrompez-vous, c’est le contraire. Elle est en plein dedans. Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.