Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2011
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h15 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


Et si oui, comment ils avaient voté à leurs élections municipales qui se sont déroulées lundi, un 12 septembre. Et comment cela faisait ou non commémoration et comment aussi allait le premier ministre Stoltenberg, celui qui, quelques heures seulement après les massacres, avait déclaré à la nation : "Nous inviterons chez nous ceux qui se sont égarés. Ceux qui recourent à la violence, nous les combattrons avec toutes les armes de la démocratie. Partout, ils nous trouveront face à eux".
Ah oui, Stoltenberg, cette sorte d’anti George Bush — le prix Nobel de la Paix est décerné à Oslo, c’est chez lui — eh bien Stoltenberg et son parti travailliste n’ont pas remporté ce scrutin haut la main ainsi qu’on le pronostiquait. Ils s’en sortent plutôt bien cependant, les conservateurs aussi. La Formation anti-immigration est en forte baisse, en revanche.
La participation a été plutôt décevante, on s’attendait pourtant à un sursaut national, mais c’est ce commentaire d’un électeur qui donne la clé du scrutin : "Au début, je pensais voter travailliste en réaction aux attaques. Mais, finalement, je me suis dit que le meilleur service à rendre à la démocratie, c'était de voter en fonction de mes convictions, pas de mes émotions".
Voilà pourquoi on aurait aimé survoler la Norvège. Pour la leçon de maturité politique qu’elle vient de donner à une Europe dont elle ne fait pas partie.
Et on aurait prié pour que des vents mauvais ne nous entraînent pas planer au-dessus de Silvio Berlusconi, qui fuyant aujourd’hui la justice de son "pays de merde", défendait émotionnellement à Bruxelles un plan d’austérité qui va l’y mener tout droit. Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.