Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2011
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h15 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


On veut dire : le "tout tout de suite" et le "moi d‘abord". Pour palier ce délitement, il a mis sur pied toute une série de mesures, certainement très efficaces, parmi lesquelles l’exclusion des émeutiers des logements sociaux.
Et que m’apprenait donc cette nouvelle anglaise que me tendait Marc sinon que la jeunesse dorée de David Cameron fut aussi une franche tranche de déconnade ? Dans son club d’étudiants le Bullington Club de l’Oxford University, par exemple, on avait l’habitude de "réserver une salle de restaurant, d’y faire bombance et de tout saccager avant de s’enfuir". Un truc drôlatique, aussi marrant par exemple que le restaurant de Jamie Oliver mis à sac par les émeutiers en août dernier.
C’est étonnant, mais devant les images mondialement diffusées — vous vous souvenez : celles de ce jeune garçon sur un pont de Londres, malade de gaz lacrymogènes, que d’autres jeunes encapuchonnés, au prétexte de l’aider, relèvent pour mieux le délester du contenu de son sac à dos —, j’avais eu le même malaise. Je voyais bien que c’était des émeutiers qui faisaient les poches du gamin, mais je ne pouvais m’empêcher cependant de voir, comme dans un miroir, la main du trader de la City dans les économies de la vieille. Comme si le sweat à capuche cachait un costume deux-pièces. Ou le contraire.
La jeunesse de David Cameron vient alors à point pour rappeler que l’échelle sociale est composée de barreaux et que c’est l’un ou l’autre : ou bien on est au-dessus ou bien on est derrière.
On veut dire, par exemple, s’agissant de repères moraux, qu’il y a ceux qui engagent des gens qui viennent des journaux de Ruppert Murdoch et d’autres qui croient ce qui est écrit dans les journaux de Ruppert Murdoch. C’est toute la différence qui fait l’émeutier ou le Premier ministre.
Alors terminons donc cette chronique, nous qui avons lu ce matin que dans nos écoles aussi l’exclusion allait voler bas, terminons donc par cet envoi : des repères moraux oui, des pères la morale non merci. Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.