Lautresite, le jour, les billets du mois de juin 2011
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h00 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


Bravo, a-t-on dit dans les corbeilles où l’on boursicote, agiote et tripote. Et de bondir d’un coup de 31% et des fafiottes, l’action nucléaire. Elle venait de loin, il est vrai. Mais quoi, la confiance des investisseurs est revenue et n’est-ce pas là le point central d’une économie convalescente, la confiance ?
Il faut dire aussi que les nouvelles sont plutôt bonnes. Tepco a remis le mois dernier un calendrier d’action pour enfin maîtriser le désastre : nonante jours pour faire baisser le niveau de radioactivité, six mois pour colmater les fuites radioactives, un an pour embétonner les bâtiments (comment dire autrement, les encapuchonner ?, enfin les recouvrir) et vingt ans pour les assainir et les démanteler. Qui veut voyager loin ménage sa monture, dit-on, mais on voit que le contraire est vrai aussi : qui veut conserver longtemps sa monture s’abstient de voyager trop vite.
Les enfants de Fukushima, la ville est située à 60 km d’une des centrales, ne se posent pas la question de la monture et du voyage. Dès cet automne, s’ils ont entre 4 et 15 ans, ils seront munis de dosimètres à porter en permanence pendant trois mois pour faire deux choses : mesurer leur radioactivité et rassurer leurs parents. On se dit, tout de même, ce gouvernement japonais, quelle délicatesse. Si ces dosimètres ne seront obligatoires qu’à partir de l’automne, c’est sans doute pour ne pas ennuyer les enfants pendant les vacances. Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.