Lautresite, le jour, les billets du mois de juin 2011
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h00 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


Ah oui, ce serait si simple. On remplacerait la dernière phrase par "Et toujours pas de gouvernement". Mais non.
Car pendant ce temps, ainsi que le rappelait Hugues Le Paige, dans sa chronique de ce midi, le gouvernement en affaires courantes trouve au Parlement des majorités alternatives et de circonstance qui finissent d’achever une démocratie poitrinaire : on dirait bien qu’on sait quoi faire désormais de ce momentum, de cette fenêtre, comme l’on dit en aéronautique ou en balistique. C’est tout à fait inédit, ce qui se passe. Mais on ne regarde pas. On ne voit pas, par exemple, l’austérité qui viendra si même le gouvernement n’en voulait pas. Aussi bien, nous n’avons pas voté pour rien, contrairement à ce qui se dit et s’écrit. Car des décisions politiques, comme entrer en guerre ou quitter un terrain de guerre, continuent de se prendre. Simplement, comment dire, on a l’impression d’une démocratie réduite aux acquis, aquets, aux aguets. Ça aurait le goût de la démocratie, ça ressemblerait à de la démocratie, mais ce ne serait pas vraiment de la démocratie. Une démocratie "adaptée" disait Hugues Le Paige ce midi. Car la politique, plus encore que la nature a horreur du vide. Et que la loi de l’adaptation darwinienne aime bien parfois se confondre avec le créationnisme et le dessein intelligent. Nous avons pourtant besoin de politique comme de pain. Mais, de préférence, de pain intégral. Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.