Lautresite, le jour, les billets du mois de juin 2011
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h00 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


Il reste que, vous l’avez lu comme moi, à la criée de Malines, l’autre jour, on a mis aux poubelles 112 000 cageots de légumes. Et n’allez pas, si vous souvenez d’affaires récentes, vous avisez d’aller manger dans les poubelles, ah non. Il n’est pas exclu, ces cageots, qu’on les donne aux animaux, ont dit les producteurs lésés. C’était vendredi. Vendredi, on croyait encore que les légumes étaient en cause. On ne sait pas, on ne sait rien, mais on fourgue aux bêtes qui digèrent aussi. On entend ça, on se lasse. On se dit : cette faculté qui est la nôtre de n’apprendre rien de rien devrait décidément devenir universitaire.
Ceci pour dire que notre décision prise, il nous faudrait hésiter longuemment comme disait Jules Renard, un auteur injustement oublié aujourd’hui, remplacé par Marc Levy dans les suggestions de lectures scolaires. Jules Renard est l’auteur de Poil de Carotte, un légume que personne à ce jour n’a encore mis en examen. C’est dire si aujourd’hui, il aurait droit au chapitre. Tant il est vrai que, dans ces périodes de turbulence, il ne nous faudrait nous tourner que vers des valeurs sûres. Des choses qu’on sait vraiment. Par exemple, on disait samedi que 120 corps de migrants fuyant la Lybie par la mer avaient été repêchés. On dément aujourd’hui. On dit qu’il n’y en aurait que 26, à peu près le nombre des victimes de l’E.coli en Europe. Et on se dit : ouf, seulement 26...
Voilà, j'ai fini. Et comme disait encore Jules Renard : Je pourrais recommencer et ce serait mieux, mais on ne s'en apercevrait pas. Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.