Lautresite, le jour, les billets du mois de avril 2011
   


 
 

:


En ce jour du mardi 5 avril 2011,
Ah, se réveiller un matin dans la peau d’un fédéré ! Au loin, l’entendez-vous ?, résonne le clairon du sergent Blutch. C’est déjà le Potomac, c’est bientôt Gettysburg. Voyez le général Lee et le général Grant et leurs bannières, la croix sudiste et les étoiles de l’Union … Voyez… On arrête là : ces histoires entre Sud et Nord ne sont décidément pas nouvelles, autant en emporte le vent.
Il reste cependant un mystère. La guerre de Sécession était faite d’unionistes, au Nord, et de confédérés, au Sud. Ceux qu’on appelle cependant simplement les fédérés, les feds, sont, selon les sources, une fois les uns, une fois les autres. C’est assez étrange. Mais bon, je compte sur la sagacité des lecteurs de Blueberry ou de Dylan Stark pour tirer au clair, au bleu ou au gris ce qui est de ces affaires de confédération, de fédération ou d’union : on voit que ce n’est pas beaucoup plus évident aujourd’hui.
Reste qu’elle commenca, la guerre de Sécession, comme notre hymne toujours national, par une histoire d’esclavage, vous savez bien : après des siècles et siècles d’esclavage, le Belge sortant du tombeau, etc... Sortons donc du tombeau et souvenons-nous par la même occasion que Bruxelles elle-même après huit ans sortit du frigo. (...)