Lautresite, le jour, les billets du mois de décembre 2010
   


 
 

:

En ce jour du jeudi 16 décembre 2010,Que pourrions-nous dire aujourd’hui qui ne soit pas assourdi par la neige ? L’avez-vous remarqué, les voix de l’actualité sont aujourd’hui comme ouatées, feutrées, cotonneuses. Nous vivons avec de l’information à bas bruit, dans une sorte de temps arrêté, comme les poids lourds sur les aires d’autoroutes, avant la côte de Tellin.
Donc, la neige tombe et l'alerte est rouge dans la région sud du pays. On a appris ce matin que la cote de vigilance avait été brutalement rehaussée.
On ne savait pas qu'il y avait ça chez nous aussi, des alertes jaunes, oranges ou rouges. On pensait ces trois couleurs réservées aux Français et, singulièrement, aux habitants de l'Ile de France. Mais non, notre Institut royal météorologique aussi est une sorte d'agence de notation dans son genre et le réseau européen Météoalarm qui coordonne les calculs de météorologistes de 20 pays a donc rougi le mercure d'Arlon à Namur.
Les prévisions sont mauvaises. Elles sont passées brusquement de stables à négatives.
Nous voilà donc dans le rouge. Les cartes météorologiques sont, sur ce point, formelles. Si vous les regardez, vous verrez bien qu'en raison de la neige, la Région Wallonne est en rouge - pardon, la Wallonie : c'est comme cela que l'on nous enjoint de dire désormais. La Wallonie est donc rouge à l'extérieur parce qu'elle est blanche à l'intérieur, comme un radis. (...)