Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2010
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h00 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


Que les deux Régions qu’elle contient sont comme deux enclaves ou comme deux îles qu’une langue de terre - rien, quelques kilomètres, quelques centaines de mètres parfois - sépare ou relie, c’est comme on voudra, cette communauté dont une langue commune, précisément, fait sinon identité, sinon destin, au moins dessein.
J’aime bien cette idée de communauté de dessein, elle fait partie de ces innovations politiques qui, de temps en temps, ouvrent des perspectives, parce que tout de même, on se dit ce dessein, ce pourrait aussi être autre chose qu’une langue, on pourrait créer des communautés d’affinités diverses, des non-territoires nomades, de affiliations de désir… Vous allez me dire : aujourd’hui nous avons les réseaux sociaux pour cela, mais allez-vous habiter sur Facebook ? Non, ce qu’on veut dire c’est que les temps, décidément, sont toujours aux nations.
Ce qui est tout aussi réjouissant, voyez-vous, c’est que ce non-territoire pratique le droit du sol, le vrai, pas celui que l’on confond toujours avec une notion juridique imprécise, celle de la loi du sol que l’on attribue aux Flamands. Le droit du sol, ce n’est pas "chez moi je suis chez moi", c’est le contraire : c’est « qui vient chez moi est de chez moi », c’est un héritage de la révolution française et des Lumières, et à ce que l’on voit aujourd’hui, c’est beaucoup plus républicain que la République.
Alors, on va lui dire encore une fois bon anniversaire, à la Communauté, des fois que ce serait la dernière… Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.