Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2010
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h00 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


En voilà bien un, de numéral complexe. Regardez les Nations-Unies. On sonde ces jours-ci à New-York l'avancement des "objectifs du millénaire". Notre 21ème siècle doit avoir endigué la pauvreté et la faim, permettre l'éducation de tous, promouvoir l'autonomie des femmes, lutter contre les maladies, rendre la planète durable...
Ce sont seulement quelques-uns de ces objectifs du millénaire et combien de temps s'est-on donné pour réaliser tout cela ? Quinze ans. C'est en 2000, ce siècle était naissant, que l'on a posé cette échéance et l'on est parfois surpris comment les êtres humains de temps en temps divisent leur temps comme s'il leur était compté. Mais quinze ans, après tout aujourd'hui, en valent bien mille. Et le bilan, aux deux tiers, est, nous nous disent les experts, encourageant.
L'extrême pauvreté diminue et 46% des populations habitant dans ce que l'on n'appelle plus le Tiers-Monde vivent désormais avec 1,25 euro par jour quand ils n'étaient que 27% il y a dix ans. C'est notable bien sûr, mais ne pourrait-on proposer à ces nouveaux riches de verser ce surplus aux Etats qui sont décidément bien en peine de respecter leurs engagements financiers ? Il manque en effet 35 milliards de dollars par an pour atteindre ces objectifs du millénaire. Et nous apprenions tout à l'heure que pour le Pakistan inondé, à peine 22% des promesses avaient été tenues et versées.
De sorte que, nous avec nos cent jours qui paraissent bien un siècle, nous sommes bien d'accord de faire confiance à ces "experts de haut niveau" pour ne pas le faire baisser non plus, notre niveau. De vie, on veut dire. Mais c'est vrai que là-dessus, personne n'a rien promis. Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.