Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2010
   


 
 

:

En ce jour du jeudi 16 septembre 2010, C’est sommet européen aujourd’hui. La ville est bouclée, les artères bouchées, la mobilité empêchée. Ça nous prépare le week-end et, d’ailleurs, on roule à du 30 à l’heure dans les rues de Bruxelles.
Ce qui était à peu près la vitesse de croisière de l'Europe jusqu'à ce qu'une commissaire et un président ne décident de desserrer le frein à main. Ce sommet, initialement consacré aux relations de l'Europe avec les pays émergents, aura abordé, on s'en doute, ces expulsions qui fâchent et ces mensonges qui tachent.
Mais, comme à l'heure qu'il est et surtout à celle où j'écris ce billet on commence tout juste à apprendre ce dont a bien pu accoucher ce sommet, je me suis dit, biaisons. Puisque nous ne savons pas, inventons. Poétisons un peu tout cela ! C'est pourquoi, je vous ai composé non pas un sommet, mais un sonnet européen.
Un sonnet comporte quatorze vers et on alterne : d'abord deux strophes de quatre et puis deux strophes de trois. Il faut des pieds à ces vers, j'en ai mis douze, comme les étoiles sur le drapeau européen. Et puis des rimes aussi, je les ai déposées en tête et puis en queue, comme l'on faisait du temps de Ronsard, de Jodelle et de Du Bellay. Enfin, voilà : pour me diversifier, j'ai versifié. (...)