Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2010
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 18h00 sur la rtbf

Ecouter la chronique du jour .


Officiellement, Brice Hortefeux démentait l'existence d'une telle circulaire. C'était une rumeur, disait-on au ministère, pire une désinformation. Un truc de bonnes âmes. Une publication en noir sur blanc dans un journal a fait de ce démenti un mensonge.
Ah, comme c'est rageant, décidément, ces gens qui viennent fouiller dans vos affaires et vous obligent à effectuer des entrechats ridicules et à accuser votre cabinet d'avoir fait du zèle à l'insu de votre plein gré.
De sorte que l'on comprend qu'aujourd'hui tout un tas de plombiers, du Golfe du Mexique au Palais de l'Elysée, s'acharnent à repérer l'origine de toutes ces fuites. "Le Monde", le quotidien, faisait savoir hier que les services de contre-espionnage de France ont enquêté pour connaître qui, dans l'administration de la République, avait bien pu révéler à un de ses journalistes le contenu des auditions de Patrick de Maistre et de François-Marie Banier dans le dossier Bettencourt. Dans cette chasse au secret des sources, le sort est tombé sur un nommé David Sénat qui a depuis été muté à Cayenne, on n'invente pas.
L'Elysée dément officiellement l'existence d'une telle enquête. Et ce pourrait d'ailleurs être la chute de ma chronique. Parce que évidemment on connaît déjà la suite. Une rumeur, pire une désinformation, etc, etc. Je vais vous dire : Alexandre Dumas, les Mousquetaires et les férets de la reine, c'était beaucoup mieux construit, beaucoup plus travaillé et au moins le suspens durait jusqu'à la fin. Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.