Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2010
   


 
 

:

En ce jour du mardi 14 septembre 2010, Vous savez quoi, il y a des gens qui vivent la politique comme une anticipation. Regardez, par exemple, ces types qui ont bouté le feu à un campement de clandestins afghans, dimanche près de Cherbourg.
Ils n'ont pas attendu que le ministre de l'Intérieur français, Brice Hortefeux, modifie, lundi, sa circulaire d'expulsion controversée, qui visait explicitement les implantations illicites de Roms, et l'étende à toutes sortes de situations. Non, ils ont compris avant tout le monde que la question était plus générale et moins complexe. Un illégal, ça se vire -par le feu par exemple, le feu est très tendance ces temps-ci -, quel que soit l'illégal pourvu qu'il soit illégal.
Bon, vous me direz, à ce compte-là, on peut commencer à virer partout, à commencer par la place Beauvau puisque la circulaire de Brice Hortefeux était elle-même illégale, elle contrevenait à tout un paquet de directives européennes et internationales qui invitent à ne pas prendre la partie pour le tout et qui interdisent d'effectuer aucune sorte de discrimination sur base de l'ethnie. On ne procède pas à des expulsions collectives : notre pays de bonne humeur en sait quelque chose, il a, là-dessus, une mémoire slovaque et ces condamnations européennes que risque également la France : "Ça suffit" a dit aujourd'hui la commissaire européenne Viviane Reding... (...)