Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2010
   


 
 

:


En ce jour du mercredi 1er septembre 2010,
Puisque Eddy Caeckelberghs a souhaité consacrer son Face à l’info d’aujourd’hui à Bruxelles, à son statut et à son futur, vous me permettrez de vaticiner un peu, de jouer au devin et de lire dans les cartes. Et de choisir pour cela la carte du centre-ville, ce fort beau plan avec son Pentagone bien marqué, on dirait un cœur, mais un cœur trop grand, à moins que ce ne soit un écu, un blason, un bouclier, on ne sait pas, cette ville avait des remparts, elle a aujourd’hui une ceinture, on ne sait plus si elle est un corps ou bien une armature.Et que lis-je dans cette carte ? Hé bien, peut-être, je dis bien peut-être, que l’avenir de Bruxelles est déjà inscrit dans sa signalisation routière et peut-être, je dis bien peut-être, que cet avenir n’arrivera finalement qu’à du 30 à l’heure.
Vous avez bien entendu appris cela que, depuis ce jour, la circulation routière dans le centre de Bruxelles, je parle de la Ville, est désormais limitée à du 30 kilomètres/heure. Ça n’aurait pas dû prendre cours aujourd’hui. Ça aurait dû commencer le 16 septembre prochain. On a cafouillé. Et c’est désormais d’application sans inauguration : la pire des choses qui puisse arriver à des édiles communaux. On dirait presque une fable. C’est à penser qu’à Bruxelles, c’est toujours quelqu’un d’autre qui décide. (...)