Lautresite, le jour, les billets du mois de juin 2010
   


 
 

:

En ce jour du vendredi 18 juin 2010, Chères auditrices postmodernes, chers auditeurs contemporains, il ne vous aura pas échappé que nous vivons un temps de ballons.
Et bien, j'en ai vu moi aussi hier, j'étais à Charleroi, au BPS 22, lieu d'art contemporain où se déroule effectivement une exposition sur le football, vraiment épatante par ailleurs, mais je n'étais là pour ça : j'étais venu pour d'autres sortes de ballons. Que l'on était, à l'instant précis où je suis arrivé, en train de gonfler.
Des ballonnets, donc, que l'on envoie en l'air, vous voyez bien. Ceux-ci sont noirs frappés en blanc des coordonnées géographiques de Charleroi, on dirait des ballons pirates et d'ailleurs, ça l'est. Ils s'envoleront ce soir, à 20 h, lestés de petits sachets de graines et de semences de variétés anciennes ou oubliées, y compris souvent des catalogues officiels, ce qui en fait une opération sinon illégale au moins pirate, je viens de vous le dire.
Partiront donc aux quatre vents de la calebasse nid d'oiseau, du chou frisé sibérien, de la tomate noire, des petits pois serpette, du blé à grains nus, de la petite ortie, en plus de fleurs, car comme dit François Martig, « il faut bien aussi un peu de couleurs ».
J'avais fait écho, il n'y a pas longtemps, à cette guerre de l'ortie et à ce purin interdit. Hé bien ceci en constitue une sorte de suite. (...)