Lautresite, le jour, les billets du mois de avril 2010
   


 
 

:


En ce jour du vendredi 30 avril 2010,
Je devais être nomade hier, Pascal, et je devais passer la journée dans une école -ce n'est rien : j'irai la semaine prochaine -, mais avec la rédaction, on s'était mis d'accord.
Il valait mieux que je n'en fasse rien, la situation politique se jouait à la Chambre, il serait sans doute plus à propos que je reste à l'écoute ou bien que je regarde, peut-être même que je passe rue de Louvain, mais non finalement : à la radio, les journalistes disaient que les places de la presse étaient comptées et moi je n'ai même pas ma carte, mais tout de même le mieux était que je garde l'oreille tendue vers la sonnette d'alarme et que je guette le passage en force, même de loin. On a topé : ce serait une chronique BHV.
J'aurais donc dû être à l'école hier, Pascal, et je me dis aujourd'hui que c'est finalement bien dommage que je n'y sois pas allé, parce que cette fameuse sonnette, peut-être bien que je l'aurais entendue pour de vrai.
Hier, à vrai dire, était un jour de sonnette. Je ne sais pas, par exemple, qui a appuyé ni comment on a poussé hier dès potron-minet sur celle de la maison de Marie-Dominique Simonet, mais il faut bien reconnaître que ça a fonctionné. (...)