Lautresite, le jour, les billets du mois de avril 2010
   


 
 

:


En ce jour du mercredi 21 avril 2010,
Tandis qu’un sondage indique une montée en flèche des climato sceptiques dans l’opinion européenne, Pascal, on en apprend enfin un peu plus sur les origines des tremblements de terre.
Je vous parlais hier du philosophe Emmanuel Kant qui, au 18ème siècle, meurtri et désabusé par le séisme qui détruisit Lisbonne, fut un des premiers à s’intéresser vraiment aux causes physiques des tremblements de terre, jusque là attribués à la colère divine.
Eh bien, Pascal, l’imam iranien Kazem Sedighi nous invite en ce 21ème siècle débutant à faire un bout de chemin à l’envers. Enfin, pas tout à fait, vous allez comprendre, je vous explique. Lors de la prière qu’il a dirigée, vendredi dernier à Téhéran, l’hodjatoleslam a en effet fait savoir que les séismes avaient certes des causes physiques, mais que, fi de la tectonique des plaques, de la propagation des ondes et de tout le saint tremblement, l’affaire était bien plus simple que cela : l’origine physique des tremblements de terre, c’était le physique des femmes. « Les catastrophes naturelles sont le résultat de notre propre comportement » a donc déclaré cet imam avant d’ajouter : « Beaucoup trop de femmes ne s'habillent pas décemment, détournent les jeunes hommes du droit chemin et corrompent leur chasteté, ce qui augmente les tremblements de terre". (...)