Lautresite, le jour, les billets du mois de mars 2010
   


 
 

:

En ce jour du lundi 29 mars 2010, On a éteint les lumières pendant une heure, samedi, pour la planète et nous, on se demande, Pascal, est-ce que les thons rouges, ça voit bien dans le noir ?
Pauvres thons rouges et pauvres requins blancs aussi et puis pauvres coraux bleus, il n'y a pas eu d'accord à Doha, à la conférence de la CITES, pour interdire ou contrôler leur commercialisation. Cela vient après Copenhague, après une autre sorte de fiasco environnemental. Une fois encore les contradictions et les indécisions de l'Europe sont pointées du doigt : on ne parvient pas à mettre les actes en adéquation avec les discours, alors en échange, on éteint l'Acropole à Athènes et l'Elysée à Paris. Ah vraiment, pauvres thons !
Les lumières étaient bien allumées et même un peu aveuglantes à vrai dire à Liège vendredi dernier où le réseau Belge de lutte contre la pauvreté tenait colloque, dans les deux langues, sur le droit au logement pour tous. On y entendit notamment des sans logis ou des mal logés : on y apprit surtout qu'il est bien difficile de joindre les deux bouts quand c'est le fil entre qui manque.
Un Wallon sur cinq est pauvre, ça commence à se savoir, et le logement est rare et cher, on le sait aussi à peu près, et voilà qu'on apprenait qu'à Binche, pays de l'autruche, la police locale avait décidé de prendre le problème à bras-le-corps. (...)