Lautresite, le jour, les billets du mois de février 2010
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Il y a autre chose qui étonne aussi, et je l'abordais hier dans cette chronique, c'est l'évidence définitivement affirmée de cette désaffection des hypermarchés, qui ne seraient plus « tendance », trop loin, trop coûteux, trop bazar, trop impersonnels… Une vérité aujourd'hui révélée tandis que l'on parle partout en Wallonie de l'établissement d'énormes centres commerciaux dans nos faubourgs et nos campagnes. La désaffection désaffecte, on vient pourtant de le comprendre…
Pourquoi, dès lors, lotir encore loin de villes ou même dans les villes, ces monstres qui vident le lien social ainsi et détruisent le petit commerce chez qui, apparemment, tout le monde se rue aujourd'hui ? Pourquoi, en ces temps de tolérance zéro, désertifier le centre des cités au profit de mammouths périphériques qui ne sont sensibles à aucune sorte de politique de la ville et qui n'ont ni l'architecture ni l'ambition économique pour devenir pérennes ? Pourquoi faire confiance pour bâtir l'avenir à ceux qui n'ont pas le sentiment de l'Histoire mais seulement le souci de l'opportunité ? Nous aurons demain, sans doute, des chancres commerciaux comme nous avons eu hier et avons aujourd'hui encore des chancres industriels.
Peut-être que dans le commerce, finalement Pascal, c'est comme dans la banque. Peut-être que l'on devrait retourner à ses fondamentaux. Allez belle journée et puis aussi bonne chance.