Lautresite, le jour, les billets du mois de février 2010
   


 
 

:



En ce jour du lundi 1er février 2010,
Parfois, Pascal, le monde se lit comme une page de journal ou se résume à elle. On a comme l'impression d'une compression. Le reste du journal n'est pas nécessaire. Tenant cette feuille, nous regardons le monde et nous voyons bien comment il se raconte, avec ses chutes et ses tremblements.
Je parle de la page 48 du "Soir" de ce week-end. C'est celle des nécrologies. En haut, à gauche, deux annonces, côte à côte, l'une en flamand, l'autre en français. Elles concernent Vicky Storms et Alexis Robert, deux des quatre jeunes gens décédés, comme dit l'avis nécrologique, dans le drame de la rue Léopold de Liège. C'est grâce à eux qu'il n'y a pas, sur cette page, un autre placard, celui pour la petite Elena, la voisine, vers laquelle ils avaient guidé les pompiers, avant que le bâtiment ne disparaisse tout à fait. L'annonce signale que la messe des funérailles aura lieu à Hannut et l'inhumation à Hasselt.
Dans la mort, c'est un peu comme dans la vie, on ne choisit pas ses voisins. (...)