Lautresite, le jour, les billets du mois de janvier 2010
   


 
 

:


En ce jour du mercredi 20 janvier 2010,
Par ces temps mauvais pour la culture et ces restrictions budgétaires dans les musées, par exemple, on apprend que le Palais royal va vendre aux enchères quatre tableaux de Jan Breughel le Jeune.
Ils appartenaient à la collection privée de Léopold Ier, c'est pourquoi le Palais ne découvrira pas pour autant la couronne, tout le monde peut se défaire de ses bijoux de famille, et la vente, chez Christies à Londres la semaine prochaine, devrait rapporter, nous dit-on, jusqu'à deux millions d'euros. Tout cela donc, semble bien légitime, mais tout de même, on s'étonne un peu.
Souvent lorsqu'un pays sent lui échapper des œuvres d'un peintre important de son patrimoine, même si Jan Brueghel n'est pas Pierre Brueghel, il se trouve un ministère pour préempter. Les Français sont assez spécialistes de la chose. L'an dernier, par exemple, une partie de la vente de la collection d'Yves saint Laurent et de Pierre Bergé, avait fait l'objet d'une préemption afin d'enrichir, disait la ministre de la Culture de l'époque, avant Frédéric Mitterrand, les collections de nos musées. On se dit alors, parce que l'exemple dit-on doit venir d'en haut, pourquoi ne vont-ils pas au Musée d'Art ancien, ces petits tableaux ? Ils y seraient bien. Ils rejoindraient un peu la famille. (...)