Lautresite, le jour, les billets du mois de janvier 2010
   


 
 

:


En ce jour du jeudi 14 janvier 2010,
A la une du site des "Etonnants voyageurs", Pascal, on peut lire ceci : "Le festival est annulé, les invités peuvent contacter l'association".
Et puis, juste en dessous : "Michel Le Bris et l’équipe du festival présents à Port-au-Prince ont pu nous contacter juste après le séisme mardi 12 janvier. Ils vont bien. Nous vous donnerons de plus amples informations dès que nous en aurons". C'est aujourd'hui qu'aurait dû commencer ce festival nomade qui réunit, autour du monde, des écrivains venus de partout qui ont le goût de l'écriture voyageuse et de l'humanité. Michel le Bris, dont je parlais, et dont la vie est un roman, en est l'organisateur depuis 20 ans. Et ce matin, par exemple, la deuxième édition des "Etonnnants Voyageurs" à Haïti aurait dû proposer des rencontres entre des romanciers et des poètes - parmi lesquels, Muriel Barbery, Serge Bramly, Lionel Trouillot, l'immense Dany Laferrière, mais aussi Kossi Efoué dont je vous parlais lundi - avec des lycéens de Port au Prince, dans une vingtaine d'écoles. On pense ici à cette lycéenne, avec sa jupe quadrillée, que l'on a vu courir hébétée dans la rue; à cette autre allongée sur le sol, avec sa jupe à carreaux aussi. Car on va à l'école en uniforme à Haïti. C'est l'élégance suprême des pays fort pauvres. Il va falloir leur dire aux lycéennes en uniforme : les écrivains ne viendront pas. (...)