Lautresite, le jour, les billets du mois de janvier 2010
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Ils avaient manifesté pour cela, il y a deux ans : l'un de ces cortèges post-modernes qui relaient les dilemmes contemporains de la conservation de l'emploi ou de la préservation de l'environnement. On comprend aujourd'hui que les quotas de CO2 n'augmentent pas les carnets de commande mais les chiffres d'affaire.
C'est dans cette ambiance que l'on apprend que les ouvriers sidérurgistes de Carsid verront leurs impôts augmenter du fait de leur chômage économique depuis un an. Leurs revenus seront taxés aux alentours de 30 % alors que la retenue à la source n'est que de 10 %, ai-je ntendu avant-hier sur cette radio. Comme quoi, n'est-ce pas, Pascal, le manque de travail ne rapporte pas pareillement.
Carsid dispose aussi de quotas de CO2 inutilisés. Nous on se dit, avec notre mauvais esprit, pourquoi ne pas en vendre un peu, pour le coup, pour pallier ce manque à gagner qui est aussi du beaucoup à perdre ?
S'ils ne savent pas comment faire, qu'ils demandent conseil à ces Anglais arrêtés dans la région de Tournai pour avoir mis au point une fraude à la TVA portant précisément sur le négoce de quotas de CO2 non utilisés, achetés en Angleterre via le Danemark en éludant la TVA, puis transitant par des sociétés belges avant d'être revendus à des banques. Ce carrousel leur aurait rapporté 3 millions d'euros. Et si on rit jaune, Pascal, c'est parce qu'on se souvient tout à coup que quota vient de quote-part qui signifie littéralement : "quelle part revient à qui". Allez belle journée et puis aussi bonne chance.