Lautresite, le jour, les billets du mois de janvier 2010
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Par exemple, le plateau du refuge aussi est trop chargé et quand on est Rom, l'on dort en famille à la gare du Nord, depuis deux mois, par terre, comme sur un plateau. Ajoutons donc les déséquilibrés de Gabrielle aux invisibles, aux disparaissants, aux flous, aux évaporés, aux évanescents de la société, les hommes et les femmes qui sont tombés et qui tombent, et posons-nous cette question de savoir pourquoi celui qui lance un dôme est un fou quand celui qui construit une tour de 818 mètres dans un émirat en faillite n'est jamais qu'un architecte.
Tant il est vrai, Pascal, que l'on réfugie bien vite dans la santé mentale les gens dont les déviances atteignent les puissants plutôt que de leur complaire. Et c'est ainsi que le déséquilibré a vocation à disparaître à son tour dans une commodité de langage qui abuse nos sens, de sorte que nous ne parvenons plus à voir, comme me le disait un responsable de logements sociaux, que la question qui enfle, précisément, chez ceux qu'on appelle aussi "les précaires" est celle, justement, de la santé mentale.
Tiens, 2010 est l'année de la biodiversité pour les Nations-unies mais elle est aussi celle de la pauvreté pour les Européens. Autrement dit de ce qui est rompu entre tout ce qui disparaît et tout ce qui s'amplifie. Ah, Pascal, prophétisons déjà que 2010 sera l'année de tous les déséquilibres. Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.