Lautresite, le jour, les billets du mois de décembre 2009
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Mais ce n'est pas non plus parce qu'il ne sont pas justes qu'ils sont faux pour autant. Mais la Justice ne cherche pas le vrai, nous dit ce jugement, elle veut juste le juste. Pour frustrant que cela puisse paraître, on va dire ici que nous avons toutes les raisons de nous féliciter de cela, que la vertu du droit l'emporte sur les vices d'une enquête, et de souhaiter aussi que l'on continue ce débat dans des écrous plus anonymes et des prétoires plus expéditifs.
Et d'espérer également que des gens ne s'en aillent pas comprendre le droit de travers et confondre l'irrecevabilité des poursuites avec l'acquittement des prévenus. On entendait, l'autre soir, un responsable de KBLux respirer très fort sur ces années passées dans la boue, un calvaire disait-il, mais non Monsieur, personne n'a dit que vous n'étiez pas coupable, seulement que vous n'étiez pas jugeable. Et de souhaiter encore qu'une fois le juste dit, on se remette à rechercher le vrai. Ce serait la moindre des choses, pour tout le monde et les juridico-sceptiques.
Mais tout cela va peut-être bien nous servir, Pascal, pour les climato-sceptiques d'Arabie saoudite qui, à Copenhague, s'appuient sur les fameux courriels échangés entre des climatologues, piratés et puis diffusés sur Internet depuis quelques jours, pour demander une enquête internationale et indépendante. Tout cela semble bien irrégulier. Et donc irrecevable. Vous voyez bien, Pascal, que le droit a du bon. Allez belle journée et puis aussi bonne chance.