Lautresite, le jour, les billets du mois de novembre 2009
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Ah, hier, je vous le dis, il nous aura bien embêté, Rom Houben, avec sa façon de perturber nos certitudes, à nous faire croire qu'une hésitation médicale pouvait remettre en question la fonte des banquises et le disparition des abeilles. Bon, je vais vous dire, Pascal, personne n'a débranché Rom Houben pendant ces 23 ans et l'on en parle aujourd'hui, trois ans après que l'erreur ait été détectée -trop tard sans doute, mais détectée tout de même-, alors qu'un livre s'apprête à sortir et qu'un article scientifique fut écrit sur son cas : l'Université, parfois, est d'un grand secours. Et l'on veut dire ici, Pascal, comment, de temps en temps, mais souvent, la science par ses hésitations montre aussi son humanité, si l'on pense en même temps à la torture de l'homme qui doit l'endurer.
Et voilà que dans le même temps, nous apprenions que la mission économique belge récemment partie au Maroc avait emporté dans ses bagages la clinique de l'UCL qui entendait faire connaître ses compétences et attirer vers elle un nouveau public et de nouveaux patients, des Marocains désireux de se faire soigner en Belgique. C'est curieux, mais en lisant dans le Soir d'hier cette fort belle enquête sur un incident survenu à Bruxelles dernièrement, de jeunes Marocains suspectés d'avoir entravé le travail du Samu et eux mêmes par la suite entravés et, à leurs dires, battus comme plâtre par la police appelée en renfort, amenés à l'hôpital et même pas examinés, on s'est dit tout de même que la science était une affaire variable : Marocains, une fois soignés, une fois blessés, c'est ça sans doute l'humanité et la torture que l'homme doit endurer. Allez, belle journée ,et puis aussi bonne chance.