Lautresite, le jour, les billets du mois de novembre 2009
   


 
 

:


En ce jour du lundi 23 novembre 2009,
Samedi matin au lever, Pascal, apprenant d'un tenant le retour de Wilfried Martens au déminage des questions communautaires et puis la tenue d'une marche blanche à Comines, on se crut un instant dans un épisode de "Retour vers le futur", flash-back sur les années CVP.
Vous vous souvenez, hein Pascal, de cette époque bénie où l'on compta les Martens jusqu'à neuf et les Dehaene jusqu'à deux, mais en tout, ça nous fit tout de même 20 ans, avec un intermède Eyskens, 6 mois d'accord, mais toujours le même parti.
Mais en vérité, était-on, dans les brumes du lever, si éloigné de la réalité, maintenant que le CD&V, successeur du CVP, tient si l'on a bien compris et à l'heure où l'on parle, les rênes de la Flandre, de la Belgique, de ses Affaires étrangères et puis aujourd'hui de l'Europe ? On signale cela, juste pour dire que le CD&V, finalement, est un parti unique en son genre.
Aussi avons-nous été étonné que, dans cette Europe toujours recommencée, la nomination d'Herman Van Rompuy, vu de notre côté de Quiévrain et des deux Honnelles, fut accueillie comme un honneur national. Vingt-sept étoiles dans les yeux, a-t-on écrit : ah Pascal, il y aurait beaucoup à dire quand l'astronomie surseoit à l'idéologie. (...)