Lautresite, le jour, les billets du mois de octobre 2009
   


 
 

:


En ce jour du jeudi 29 octobre 2009,
A la question que nous avions posée dans une chronique récente d'enfin savoir s'il y avait ou non une guerre en Afghanistan, nous avons désormais la réponse. C'est non, il n'y a pas de guerre, Pascal.
La preuve, on y a expulsé dernièrement -la France y a expulsé- par charter, c'était le 21 octobre, trois migrants Afghans arrêtés dans l'Hexagone.
A l'époque, nous avions dit que rapatrier des nationaux en Afghanistan équivalait à établir une sorte de jauge du jugement que nous portons sur la situation à Kaboul et dans les provinces. Car enfin, avions-nous ajouté : "on n'expulse pas vers un pays en guerre" et si on expulse c'est donc qu'il n'y a pas de guerre. La loi de la pesanteur est dure, Pascal, mais c'est la loi, d'autres l'ont dit avant moi.
Sans doute doit-on parler au Quai d'Orsay des "événements d'Afghanistan" comme l'on disait, dans une autre époque, de ceux d'Algérie. La diplomatie, qui est étymologiquement l'art de plier un papier en deux, est grande usagère de circonlocutions et de circonvolutions. Le ministre Besson avait assuré que, dans ces "événements" tout de même un peu troublants, la sécurité des migrants expulsés serait assurée. (...)