Lautresite, le jour, les billets du mois de octobre 2009
   


 
 

:


En ce jour du mercredi 7 octobre 2009,
Je vous l'ai déjà dit, Serge, mais je m'en vais vous le redire : en ces temps de distribution de prix, il serait peut-être intéressant de penser à attribuer le Nobel d'économie aux immigrants.
C'est le dernier rapport du PNUD, le programme des Nations Unies pour le Développement, qui l'affirme : "la migration profite non seulement au migrant, mais aussi aux pays de départ et d'accueil".
Ainsi donc, une personne issue d'un pays pauvre et qui viendrait s'installer chez nous multiplierait ses revenus par 15, ne pèserait que faiblement sur les finances publiques, mais concourrait à accroître l'emploi et le paiement d'impôts en même temps que, grâce aux transferts d'argent, il cotiserait à une aide à son pays d'origine qui globalement représente tout de même trois fois le montant de l'aide publique mondiale au développement : 308 milliards de dollars pour l'année 2008.
Moi, quelqu'un qui augmente son propre bien-être tout en participant à la création de richesses dans le pays où il vit et contribue à développer le pays d'où il vient, c'est bien simple, je le nommerais à la Banque Mondiale ou au FMI, on manque de gens comme ça qui ne demandent même pas de bonus. (...)