Lautresite, le jour, les billets du mois de octobre 2009
   


 
 

:


En ce jour du vendredi 2 octobre 2009,
Je suis dans la botte, là où le Hainaut se fait fagnard : Couvin, Viroinval, Chimay, vous voyez, par là. Ici, se passent des histoires banales de choses et de gens.
Mais le banal des uns, Pascal, est le singulier des autres. Et je me suis enfoncé au fond de la Botte pour m'entendre raconter cela, ce que j'aurais pu entendre ailleurs, mais que d'ordinaire, on n'entend pas : que des gens ont mal à la Justice, quand nous autres on pense le plus souvent, ces temps-ci, que c'est la Justice qui va mal.
C'est une histoire simple qui mériterait à peine une chronique parce que les chroniques seraient réservées aux grands événements du monde, mais alors, je vous le demande pourquoi encore écrire sur le monde si on ne le voit pas aussi petit ?
Et donc là, devant nous, on a Catherine, disons comme ça, Catherine. C'est une auditrice qui m'a dit qu'il faudrait venir la voir. Entendre, prêter l'oreille, être un peu attentif. Car si la Justice est aveugle, il arrive aussi qu'elle soit sourde.
Et Catherine donc, qui enrage de ne pas pouvoir reprendre sa place et qui dit « Ce n'est pas normal que je doive vous parler de ça ». (...)