Lautresite, le jour, les billets du mois de octobre 2009
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Cela nous renvoie au temps de la seconde guerre mondiale où ils n'ont pas été exemplaires et au temps du maccarthysme où on s'attaquait à des vedettes pour faire la une". Ça, c'est un côté. Et puis, de l'autre, il y a le monde profond des questions de tout le monde, la fillette, le viol, la justice égale pour tous, la pédophilie en miroir.
Je ne pensais pas en parler, en vérité, de cette histoire de Roman Polanski. Mais elle possède un tel quotient diviseur qu'elle en devient, justement, presque exemplaire. Il y aurait donc "l'unanismisme" des classes intellectuelles qui possèdent au moins le pouvoir de la parole et des réseaux, notamment leur connaissance des et dans les médias et que relaie vigoureusement le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand. Et puis ceux dont la parole n'arriverait pas à se frayer un chemin pour contrarier cette "immunité artistique" et dont la confiance dans la démocratie des médias décroît encore un peu plus et qui se retrouvent étonnés et furieux de ne trouver à leurs côtés que Marine Le Pen.
Hier Daniel Cohn-Bendit, dont personne n'oublie qu'il fut lui aussi ennuyé par de vieilles histoires, a voulu en rappeler au dossier. Simplement : au dossier. C'est pourquoi on peut penser, Pascal, qu'il y a, dans ces histoires comme dans d'autres, un devoir de complexité. Peut-être même de perplexité. Car on sait tous qu'un fossé est bien plus facile à creuser qu'à combler. Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.