Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2009
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Parce que Géoroute, lui, voyez-vous, ne fait pas de quartier.
Mais un facteur, parce que le sens des mots évolue avec le temps, c'est aussi celui qui fait quelque chose à la place d'un autre ou à sa demande. On appelait "facteurs", par exemple, les commis ou les intermédiaires qui faisaient commerce pour le compte de quelqu'un autre et c'est pourquoi, par effet dérivé, nous nommons ainsi celles et ceux qui nous apportent les lettres et les factures, car, autant le savoir, Pascal, il n'y aurait pas de factures sans facteur. Est donc facteur celui qui remplace quelqu'un. Et c'est peut-être cela qu'il nous faut comprendre quand on nous dit "facteurs de quartiers", qu'il s'agit là de remplaçants, de gens que l'on envoie à la place d'autres gens, en clair Pascal, si vous le permettez, des facteurs factices.
Hier, en écoutant sur cette antenne Bernard Clerfayt qui apportait, de la part du gouvernement, ces mauvaises nouvelles d'augmentations diverses et de taxes dites vertes et qui a entendu souffler à ses oreilles le vent du boulet des auditeurs, je me suis dit qu'il avait dû méditer, à mon avis, sur les grandeurs et les décadences du statut de facteur. Allez, belle journée et puis aussi bonne chance.