Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2009
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Pittsburgh a, entend-on, limité le bonus des traders, mais quelle ville s'occupera du malus des chômeurs, on se le demande. Nous qui sommes de compétence économique au moins aussi limitée que celle de Maurice Lippens, à entendre ce qu'il a expliqué la semaine dernière sur cette antenne, nous nous étonnons pourtant que nous nous privions avec autant de désinvolture de consommateurs qui devraient pourtant absorber demain le lait que les agriculteurs, semble-t-il, ont provisoirement fini de déverser en attendant que l'Europe réunisse d'urgence ses conclaves pour statuer au mieux ou au pire, sur cette postmoderne guerre de la vache maigre.
Et puis on se dit : peut-être que les licenciements, c'est de la décroissance qui ne dit pas son nom. On a ainsi appris que ce qu'on appelle "le jour de dépassement", la date dans l'année où nous avons épuisé les ressources de la planète, était arrivée plus tard en 2009 qu'en 2008. Le ralentissement économique, nous a-t-on dit, en est la cause. Moins de boulot, moins de CO. Ah, il n'y a rien à faire, Pascal, la main d'un chômeur laissera toujours moins d'empreinte que celle d'un travailleur. Alors, tout de même, là-dessus, Rimbaud, Arthur, de Charleville : "Main à charrue vaut main à plume. Quel siècle à mains ! Je n'aurai jamais ma main". Allez, belle journée et puis aussi bonne chance !