Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2009
   


 
 

:

En ce jour du mercredi 16 septembre 2009, Je me souviens, Pascal, de cette histoire que m'avait racontée un enseignant de la région liégeoise, il était directeur d'école et son épouse institutrice et ils avaient trouvé en Roumanie, lors d'un voyage, leur double contraire : elle était directrice et lui instituteur.
Ils avaient sympathisé et se voyaient souvent. Tout allait bien, sauf quand ils étaient invités à manger chez leurs collègues. La directrice était aux fourneaux, soit, mais ne les accompagnait pas pendant les repas. Elle mangeait seule à la cuisine. Toute protestation étant vaine, ils convinrent, lui et son épouse d'inviter leurs amis dans une sorte de village de vacances, pas très loin de là, où ils avaient loué un chalet pour le week-end. C'était un piège. Ils avaient choisi un endroit tellement exigu qu'il était impossible de ne pas y manger ensemble. Après, chez leurs amis, tout le monde a partagé la même table".
Je ne sais pas Pascal, si, en agissant ainsi, cet instituteur liégeois et son épouse ont accommodé raisonnablement une situation discriminatoire. Mais ce que je sais, c'est que nous nous apprêtons à entendre beaucoup parler bientôt des "accommodements raisonnables" qui sont fils de la discrimination positive et qui visent eux aussi, à égaliser les chances. (...)