Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2009
   


 
 
Ces chroniques sont diffusées à 7h15 tous les matins sur "Matin première" RTBF.

Ecouter la chronique du jour sur le blog de "Matin première".

Dans le bas, il a ouvert une galerie d'art qu'il a appelée Equilibre et Evenwicht, parce que le lieu est bilingue. Il en est à sa sixième exposition. Il n'est pas artiste, pourtant. Mais il voudrait que cet immeuble devienne un centre culturel. Au deuxième étage logent deux ex sdf. On dit ex sdf parce qu'ils ne font pas que vivre là, ils y sont aussi domiciliés. Domiciliés ? Dans une maison occupée dans l'illégalité ? Mon pays de bonne humeur est coutumier de ce genre de plaisanterie. Les squatteurs de la Place Morichar ont bien reçu, en juillet dernier, la visite de la police locale qui leur amenait des sans abris perdus qu'ils ne savaient pas où loger. Eux aussi on voudrait pourtant aujourd'hui le déloger. C'est étrange comme un tas de rôles, des tas de fonctions, sont aujourd'hui remplis par des gens qui ne font pas que squatter des immeubles mais qui habitent aussi au cœur des questions sociales.
En attendant, le CPAS de Bruxelles entend bien récupérer son bien occupé illégalement et le tribunal lui a donné raison. Jeroen Peters, soutenu par le quartier, un vrai mouvement populaire, est expulsable à partir du 17 octobre prochain. Ça tombe bien, c'est la journée internationale de la pauvreté. Je vais le quitter quand il me dit de ne pas m'en faire. Et il ajoute curieusement : "Si demain je dois partir, avec ce que j'ai apporté, je n'aurai rien perdu". Et c'est très impressionnant d'entendre cela même quand vous y étiez préparé, Pascal. Allez belle journée et puis aussi bonne chance.