Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2009
   


 
 

:

En ce jour du vendredi 4 septembre 2009, Il a cette réflexion tandis que nous roulons en direction des Moërs en France... une fois passé De Moeren en Flandres, il dit : "Nous saurons que nous aurons franchi la frontière quand notre gsm nous préviendra que nous avons changé d'opérateur car aujourd'hui, c'est ainsi, la virtualité est la dernière garantie du réel". C'est assez fort, pour commencer.
J'avais envie, Pascal, de terminer ma semaine avec Jean Jauniaux. D'abord parce que cela me permettait de passer une belle journée à la Mer du Nord. Et surtout parce qu'il y a quelques années, il avait publié un recueil de nouvelles - il en a écrit d'autres depuis -intitulé "Le Pavillon des Douanes". Et cette éponymie cachait une jolie histoire d'un vieux douanier, retraité d'une frontière côtière qui n'existe plus, et qui un beau jour décide d'enfiler à nouveau son uniforme et de regagner l'aubette où il montait la garde. Ce qui s'ensuivra je ne vous le dirai pas, Pascal, vous n'avez qu'à lire, c'est très bien et de toute façon, Jean Jauniaux ne travaille que de la pâte humaine, je vous conseille.
"Le Pavillon des douanes" est une fiction. Ce douanier n'a jamais existé, pas plus que son pavillon, enfin pas celui-là, enfin pas tout à fait, enfin pas là. (...)