Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2009
   


 
 

:

En ce jour du jeudi 3 septembre 2009, Hier, parce que je voulais continuer à vous raconter combien les gens des frontières détectent avant tout le monde les tectoniques politiques, je me suis retrouvé, figurez-vous, dans un état limite...
Je vous explique : j'ai passé la journée hier, -merci à Jacques Molitor et Patrick Knoops, mes collègues de la BRF - en Communauté germanophone pour le dire vite, enfin, j'étais à Raeren et à La Calamine, on dit aussi Kelmis, on est là vers les trois frontières, l'allemande, la néerlandaise et la belge : c'est un point de vue inratable pour qui veut regarder l'Europe dans les yeux.
Hé bien, Pascal, j'étais assis tranquillement au Café des artistes, devant l'église de la Calamine, quand a débarqué Hermann Lausberg. Hermann Lausberg est échevin de la Culture et de l'Etat civil et a procédé selon ses estimations à plus de 700 mariages, mais ça c'est pas le plus grave. Le plus grave c'est qu'il m'a dévoilé l'existence du Moresnet neutre, une chose sur laquelle avaient dû passer tous mes livres d'histoire, je n'en connaissais rien et quand je ne connais pas quelque chose, vous savez ce que je fais, hein Pascal, je vous le raconte à la radio.
Le Moresnet neutre est un territoire ayant la forme d'un triangle parfait et comprenant une grande partie de l'actuelle Kelmis. Il provient d'une histoire embrouillée de contestation de territoires entre la Prusse et les Pays-Bas après la défaite de Napoléon à Waterloo. (...)