Lautresite, le jour, les billets du mois de septembre 2009
   


 
 

:



En ce jour du mercredi 2 septembre 2009,
Un des aspects les plus avantageux de la mondialisation, c'est la technologie...
Un des aspects les plus calamiteux de la mondialisation, Pascal, hé bien, c'est la technologie aussi. Tenez tandis qu'hier je vous entretenais de Chassepierre, commune mondialisée en 1950, et que j'avais commencé à vous parler de Maurice Lejeune, cet homme qui voulut que son village soit le monde, la communication fut coupée entre nous, comme un pied-de-nez de la postmodernité, et c'est bien dommage parce que ce que j'allais vous dire hier n'est pas sans rapport avec ce que je vais vous raconter aujourd'hui. Il est des semaines où les chroniques sont aussi un feuilleton.
Et donc, je m'apprêtais à vous dire que Maurice Lejeune, de Chassepierre, carrier gaumais qui fut aussi forestier, sans autre instruction que son école primaire, publia en 1947 un opuscule, curieusement intitulé "La voix du Belge" dans lequel il préconisait rien moins que la suppression des douanes aux frontières, mais aussi la liberté de voyager, de s'installer, de travailler sans formalité ni entrave sur toute la surface de la terre. Ce qu'il dit, ça ressemble à du Schengen et à du Maastricht, mais en plus grand et plus généreux. C'était visionnaire ou pionnier. (...)